les sorties 2017


9 mai 2017

Le mardi 9 mai 2017 à 20h00

à "Opéra de Limoges"

"Peer Gynt"

 

Pièce d'Henrik Ibsen sur une musique de scène d'Evard Grieg Créé en 1876 à Oslo
Adaptation du texte par Alain Perroux

 

La pièce d’Ibsen étonne. Avant tout « pièce à lire » (Lesedrama), et non originellement destiné à la scène, le Peer Gynt d’Ibsen (1867) est un objet théâtral hybride, pour ne pas dire incertain : l’histoire est irracontable ; les  personnages réels, les spectres, les trolls et les créatures fantasmagoriques y cohabitent dans un  espace-temps constamment redéfini ; la pièce fonctionne sur une narration déconstruite, qui rompt avec tous les usages du théâtre classique. L’aventure de Peer Gynt rappelle celle de Don Quichotte : la fable d’un anti-héros aux prises avec le monde. Plutôt qu’une pièce, Peer Gynt est d’ailleurs un poème dramatique, résolument hors-norme. Toute tentative d’illustration réaliste ou  de surenchère folklorique et décorative de ses situations théâtrales nous semble donc absolument vaine.

 



11 avril 2017


Le mardi 11 avril 2017 à 20h00

à "Opéra de Limoges"

"Cenerentola"

 

Opéra-bouffe de Gioachino Rossini en deux actes
Livret de Jacopo Ferreti d’après le drame semiserio de Stefano Pavesi inspiré du conte Cendrillon de Charles Perrault. Créé en 1817 au Teatro Valle, Rome.

 

Rossini prend ainsi ses distances avec l’univers des contes : Cendrillon, c’est avant tout l’histoire d’une jeune femme dont l’humanité triomphera sur l’artifice de ceux qui lui veulent du mal.

Ce qui laisse à Sandrine Anglade le loisir d’insister sur la fraîcheur d’un opéra-bouffe qui utilise le déguisement, le quiproquo plus facilement que la magie. Rien n’est vain car chacun s’y dévoile : chaque travestissement est une métamorphose pour lire au mieux dans les cœurs.

 

Un excellent moment...



28 mars 2017

Le mardi 28 mars 2017 à 20h00

" En attendant Godo"

au "Théâtre de l'Union"

 

En attendant Godot résonne aujourd'hui avec une forme d'évidence. En ces temps de flux migratoires, où des populations entières cherchent à échapper aux guerres fratricides, aux famines, à la pauvreté, à l'absence concrète d'une possibilité d'avenir, ce sont des hommes et des femmes qui accomplissent le chemin mouvementé de l'exil.